statc J£w$ Got Mon€¥: Blair Jew

samedi 19 mai 2012

Blair Jew

Donc, Blair Witch (très mauvais) a coûté 25 000$...

Jews Got Money: 2095$
-570$ cameramen avec matériel + taxis (5 itws en 4 fois, environ 13 hrs en tout (trajets inclus) Au final, on avait environ 3 hrs de rushes et on en a gardé environ 2 hrs pour en faire ce docu de 40 min (environ 20 min avec Malcolm + 20 min avec William + 20 min avec Shmuel + 30 min avec Amy + quelques plans au cimetière)
-Montage 225$ 1er monteur (viré) + 600$ Martha (montage + trailer)
-500$ 2 disques durs
-200$ designer

-------------------------

Si le Met Council m'aide pour terminer mon projet, il est probable de terminer le tournage d'ici une semaine. Au final, je n'aurais que 2 hrs d'itws, je pensais que j'en aurais plus, je pourrais rajouter des questions mais je suis très satisfait comme ça. On m'a bien confirmé que ce projet était une première dans l'histoire du documentaire. Le monteur m'a parlé de 3 jours de son côté. Je pense tirer 40 à 50 min de ces itws.
Je me contrefous de ces enculeurs de mouches figés dans leurs dogmes qui s'imaginent qu'il faut tourner 10 hrs pour garder 10 min, je ne tourne que ce que je veux à l'écran, c'est ce que j'appelle du "cinéma direct"!

Mon cameraman m'a expliqué que son école lui a coûté 160 000$! J'évalue son matériel à 15 000$.
Cette expérience m'apprend qu'en y allant à l'arrache, au culot, en cherchant des projets sur Mandy.com, on apprend tout autant tout en se dispensant de grandes leçons de profs qui ne sont, en général, que des frustrés...

Maintenant je dois m'occuper de l'affiche. Je vais passer une annonce sur 99designs.com

--------------------

Update: Budget: 2095$ pour le docu en lui même (hors hébergement, avion...) 6 semaines à NYC.
3 semaines entre la 1ère et la dernière itw.
J'ai mis 2 semaines à trouver un cameraman abordable et compétent et seulement ensuite j'ai contacté M Hoenlein et W Rapfogel. J'ai attendu 1 semaine pour itw M Hoenlein et, ne voyant tjs rien venir de la part de "l'extraordinaire secrétaire" de W Rapfogel, j'ai demandé à M Hoenlein un coup de pouce et dans les 24h, tout s'est miraculeusement débloqué...

J'ai bien fait chier mon monde en tout cas avec mes demandes pour trouver des "clients" de charities. A la fin, ni M Hoenlein ni W Rapfogel ne répondaient à mes mails. Heureusement, dans les dernières heures, la trés "responsive" Amy nous a fourni un indispensable coup de main.

Bref, sujet tabou, bien compliqué, mais je suis content de l'expérience et du résultat.

Jamais je n'aurais pu faire ça en France où on m'aurait en permanence questionné sur mes diplômes, mon CV, mon expérience, mes "relations"...

Sujet unique dans l'histoire du documentaire en tout cas. Affiche et titre percutants, je pense que ça jouera pour 60% du marketing.

American Dream ? Time will tell...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire